Biographie

Condamné en 1970 à 15 ans de réclusion criminelle pour un crime qu’il n’a pas commis et après une lutte de 14 ans aux limites de l’imaginable – dont 7 ans d’incarcération

Roland Agret obtient la chose rarissime : la révision de son Procès.

En 1984, il est innocenté et réhabilité par la Cour d’Assises de Lyon.

La commission d’indemnisation lui accordera 250 000 francs de dommages et intérêts mais “un franc ou tout l’or du monde… avec [lui] vous ne serez jamais quitte”