Le portail de l’ACTUALITE en relation avec Roger-Marc Moreau…Attention aux vérités viciées ! par Roland Agret.


Une nouvelle plainte contre le détective Roger-Marc Moreau pour « harcèlements » vient d’être déposée auprès du Procureur de la République de Paris. Constitution de partie civile s’ensuit.

N’étant pas du tout procédurier, j’ai du mal dans ce genre de démarches, mais à moment donné, il faut bien y aller…


Ce détective s’était déjà fait remarquer à propos de l’affaire Dany Leprince.


Selon lui, il était quasiment à « l’origine de tout »…

En réalité, contre 6 auditions indigentes et inutiles, puisque même pas signées par les témoins entendus en 2 jours, il avait encaissé 18250 euros à la famille…

Sophie Hemonnet qui gérait le blog du Groupe Renée Leprince http://blog-du-groupe-rene-leprince.over-blog.fr s’était, à juste titre, élevée contre ce genre de procédé en publiant un article sur ce blog.

Roger-Marc Moreau se sentant en plus offensé, avait déposé une plainte en diffamation contre Sophie, cousine de Leprince et dévouée pendant 15 ans à sa cause.

La 17 ème Correctionnelle de Paris, l’a débouté de toutes ses demandes.


Voir en détails et en dates sur le blog du Groupe.


Il s’agit ici peut-être, d’une vérité oubliée sur le site de monsieur Moreau.


Il m’avait déjà contraint à déposer une plainte contre lui pour « diffamations ».

En première instance au TGI de Chalon sur Saône, avec un dossier mal préparé, j’avais été débouté.

Par contre, en seconde Instance, il a été condamné pour « diffamations » à mon endroit par la Cour d’Appel de Dijon.

Par voie d’Huissier, il m’a réglé les 3500 euros de sa condamnation.


V
oir détails et date sur blog du Groupe Renée Leprince et le récapitulatif sur le site :
www.action-justice.fr
Mais Roger-Marc Moreau semble bien se moquer des revers judiciaires et avertissement par condamnation.

Aujourd’hui encore, sur son site www.roger-marc-moreau.fr : Le portail de l’actualité en relation avec Roger-Marc Moreau », il n’hésite pas à faire publicité de la première instance, sous le titre « Roland Agret perd son procès », oubliant de donner acte de la décision d’Appel qui l’a fait entrer en voie de condamnation.

Voir dates et détails blog Groupe Renée Leprince et site Action Justice.

Dans le cadre de la pure vérité, ses lecteurs sont gravement floués mais dans celui d’un harcèlement à mon encontre…ça le fait bien !

Toujours dans la même veine et sur son même site, sous le titre « Communiqué : Roland Agret et Nicolas Poincaré traduits en Justice », il évoque une plainte en diffamation qu’il avait porté contre le livre « Condamné à tort » duquel j’étais coauteur avec le grand reporter, aujourd’hui sur Europe 1.

Dans sa publicité tapageuse, il oublie de signaler qu’il s’est désisté de sa plainte et que sa reculade lui a coûté 1000 euros de dommages.

Voir détails et dates dans les blog et site déjà sus cités.

Mais comme monsieur Moreau n’hésite devant rien pour induire en erreur les internautes, qu’il prive sciemment des résultats judiciaires définitifs, toujours sur son site www.roger-mar-moreau.fr , il titre : « Plainte contre Roland Agret »…

Roger-Marc Moreau est le porte parole du CNDEP (genre de syndicat de détectives), comme par hasard ce dit syndicat porte plainte contre moi pour « exercice illégal d’une profession réglementée ».

Cette plainte a été classée sans suite par le Parquet du Mans, ce qu’il oublie volontairement de signaler.

Voir lettre du Procureur datée qui classe sans suite sur le blog http://blog-du-groupe-renee-leprince.over-blog.fr et détails sur le site www.action-justice.fr

En plus des « vices de vérités » constatés sur son site, dans le but manifeste de tenter à me porter nuisances dans sa logique de harcèlement, monsieur Moreau n’hésite pas à souffler dans la rumeur…

Toujours sur son site, dans l’article tiré : « Dénonciations calomnieuse, élucubrations, divagations et diffamations », sans me nommer je me sens accusé de « malversations envers mon association »…

Compte tenu d’un certain contexte…Plusieurs journalistes de renom m’ont formellement reconnu et en témoignent…

Et il n’hésite pas à s’appuyer sur la « bienveillance » de certains bousiers du net pour colporter cette pure diffamation…

Grâce à lui, dans sa procédure contre Sophie Hemonnet, j’ai pu capter un mail et un message téléphonique forts révélateurs…

Alors que penser d’un individu qui ose déposer une plainte contre « une cliente » qui se plaint d’avoir été dépossédée en famille de 18250 euros ?

Épinglé par la Commission Nationale de Déontologie et de Sécurité pour ses comportements estimés gravement délictueux, précisément à propos de cette affaire Leprince ?

Voir sites www.CNDS.fr , www.action-justice.fr et sur http://blog-du-groupe-renee-leprince.over-blo.fr où l’avis est publié.

Et que penser encore du même individu qui tronque volontairement des réalités judiciaires pour en faire des leviers de harcèlements ?

Qui trompe ses lecteurs sur un mode équivalent à de la manipulation, pour essayer de me rouler un maximum dans sa boue triturée ?

Qui s‘estime « Totalement blanchi par la Justice » et celle là, il fallait oser la faire !

Lui, l’auto proclamé « Le spécialiste de la contre enquête » (Le, signifie qu’il est l’unique !) qui selon ses dires dans un interview en 2005 dans Lyon mag (voir dans son site, sinon j‘ai copie à disposition de l‘article).

– Qu’il avait déjà fait « innocenter Omar Raddad », gracié certes, mais toujours en panne de révision…

– L’affaire Guillaume Seznec ? C’était encore lui ! Bravo pour Denis, sa famille et leur bagarre exemplaire de plusieurs décennies.

– Dominique Perben lui devrait une part de réussite dans sa carrière politique…

Tout cela doit porter un nom et même quelques adjectifs qualificatifs…

Serait-il agacé monsieur Moreau et bien plus, du fait que depuis que je me suis bienheureusement éloigné de ses services, je ne suis plus plombé par des  ”servitudes amicales” contraignantes ?

Que depuis le 1 novembre 2005, j’ai eu le bonheur de recevoir le « 1er prix littéraire Monte Cristo  » ?

Que j’ai été désigné « membre d’honneur de Reporters sans Frontière » ?
Que j’ai coécrit un livre avec le réputé Avocat Général Philippe Bilger ?
Que j’ai été remarqué par une chaîne de télévision qui m’a permis de présenter une émission ?

C’est vrai que c’est certainement frustrant, insupportable pour ceux qui en rêvent…

Au point d’en perdre mesure et démesure.

Ici je n’ai fait que mon devoir d’informer afin que l’on sache, en toute honnêteté.